Thés du Japon  Il ya 2 produits.

Le japon produit et consomme unique ment du thé vert 

Les thés japonais

Le japon est un pays légendaire du thé. Il existe depuis très longtemps un lien étroit entre les japonais et le thé qui s’est perpétué jusqu’à nos jours .

 Le thé est la boisson quotidienne des japonais :

Servi dans les restaurants ( Bancha, Hojicha), dégusté avec plus de ra...

Le japon produit et consomme unique ment du thé vert 

Les thés japonais

Le japon est un pays légendaire du thé. Il existe depuis très longtemps un lien étroit entre les japonais et le thé qui s’est perpétué jusqu’à nos jours .

 Le thé est la boisson quotidienne des japonais :

Servi dans les restaurants ( Bancha, Hojicha), dégusté avec plus de raffinement en petits groupes ( Gyokuro, Sencha)  ou au centre du « zen » comme un élément central de la philosophie et de l’esthétisme avec le Cha No Yu.

Son histoire est fortement empreinte du bouddhisme

Histoire et origine des thés verts japonais

L'histoire du thé au japon est fortement empreinte du bouddhisme

Production des thés verts japonais

La production japonaise de thé est concentrée sur le thé vert. Le japon produit environ 90 000 tonnes de thé vert. La production est réalisée essentiellement dans les  provinces de Shizuoka au pied du célèbre mont Fuji et Uji ( Kyoto )dans le Honshu

Deux autres provinces au sud produisent également du thé vert : Kyushu (Fukuoka et Saga) et Kagoshima

Récolte du thé au Japon

Les thés verts japonais sont généralement récoltés d’avril à Octobre mais les thés verts japonais étant généralement conservés au froid, ils peuvent rester remarquables toute l’année.

Les thés de première récolte (Sincha ou plus précisément Ichibanchas) sont aussi recherchés que les thés primeurs de Chine ou les firsts flush de Darjeeling. Les récoltes suivant  les Ichibanchas sont successivement le Ni bancha, Son bancha et Yonbancha
La première récolte de printemps produit surtout du Gyokuro et du Sencha

La deuxième récolte d’été produit surtout du Sencha .

Les troisième et quatrième récoltes de la fin de l’été  et de l’automne produisent surtout du Bancha

La culture des plus grands Ichibanchas fait l’objet de soins particuliers :

Trois semaine avant la récolte, quand les premiers bourgeons commencent à apparaître sur les théiers, ces derniers sont recouverts traditionnellement de nattes en bambou ou maintenant plus souvent de nattes en nylon.

L’absence de lumière et de rayons de soleil (les nattes filtrent de 80 à 90% de la lumière) va accélérer le développement de la chlorophylle, de la théanine, de la théine et de la plupart des constituants caractéristiques des thés japonais.

Cette culture des thés ombragés s’applique aux Gyokuros, aux meilleurs Senchas et au tencha.

Une variante existe, un peu moins qualitative, appelée kabusé cha.

Les principaux thés verts japonais

Il existe évidemment de nombreux thés japonais avec leurs spécificités et l'art de vivre qui les accompagne

Les bienfaits des thés verts japonais

Autrefois, les effets du thé vert sur la santé n’étaient pas prouvés mais de nos jours  la médecine permet d’expliquer les bienfaits du thé vert en particulier et de nombreux scientifiques et médecins mettent en avant les vertus du thé vert  japonais.

Y a-t-il un lien avec la longévité record du peuple japonais ?

Ces vertus ont fait l’objet de nombreuses études et parutions. L’analyse a mis en évidence la présence de nombreuses vitamines et des fameux antioxydants

Les recettes aux thés verts japonais

L’ochazuke (riz au thé vert)

L’habitude de verser du thé vert sur le riz serait apparue vers le milieu de l’ère Edo, lorsque le sencha et le Bancha dont devenus suffisamment répandus pour s’en procurer facilement

A la fin du XVII ème siècle apparurent des restaurants d’Ochazuke.

L’Ochazuke devint vite un plat populaire. La saveur du thé fait ressortir le goût des plats.

L’Ochakuze a évolué avec les époques et reste aujourd’hui un plat très apprécié au Japon

 

-          Ochakuze à la dorade, sauce sésame

Pour 2 personnes :

Ingrédients

-          Tranches de dorade

-          5 c. à soupe de graines de sésame

-          5c. à soupe de sauce soja

-          1c. à soupe de saké

-          Wasabi

-          Riz japonais pour 2 personnes

-          Thé vert sencha ou Bancha

Préparation

  1.       Faites revenir les graines de sésame à la poêle puis écrasez-les au mortier jusqu’à obtenir une consistance presque pâteuse
  2.       Ajoutez un peu de sauce soja, puis mélangez avec le saké
  3.       Laissez mariner la dorade 10 minutes dans cette sauce
  4.       Remplissez un bol de riz et déposez la dorade marinée par-dessus
  5.       Ajoutez du wasabi
  6.       Versez le thé sencha ou Bancha très chaud

Présentez dans de jolis bols….

 

Recette : «  A l’heure du thé vert  » Toshimi A. Kayaki. Editions de Tokyo

 

Conservation des thés verts japonais

Bibliographie

Plus
12,90 €

Origine : Japon - Poudre de thé  vert BIO.  Ingrédient idéal pour une cuisine raffinée. cliquez ici.Livré en sachet 50gr.

En stock
7,90 €

Thé vert Genmaicha. Un mélange typiquement japonais Une saveur fraiche et originale!       

En stock
Affichage 1 - 2 de 2 éléments